Les paysages sonores à la Pesse

Récit d’un concert pas comme les autres… Pas de salle de concert ni de sonorisation mais un cadre naturel pour décor : une ancienne carrière de pierres… Laissez-vous guider par Zélie, qui vous conte son après-midi au cœur des Montagnes du Jura, à la Pesse.

-> Un cadre exceptionnel…

Dans le Haut-Jura le premier weekend d’octobre est toujours marqué par le même événement depuis 26 ans maintenant…

Le festival Azimut à la Pesse. La Pesse c’est un petit village de 340 habitants qui vit essentiellement du tourisme, des randonnées en été et des sorties à ski de fond en hiver…

Situé en plein cœur du Parc Naturel Régional du Haut-Jura, la Pesse se trouve sur le trajet des Grandes Traversées du Jura. Cette situation idéale offre de nombreuses possibilités de randonnées été comme hiver, à pieds, en VTT, à cheval ou encore en ski nordique.

Paysage sonore La Canaille 6

-> Le Festival Azimut

Mais le temps d’un weekend, le village se met aux couleurs d’Azimut, festival de blues éco-responsable qui rassemble des centaines de spectateurs chaque année. Organisé sur deux soirs, le vendredi est plutôt destiné aux musiques du monde et chanson française et le samedi soir c’est blues rock. Mais d’autres événements viennent ponctuer le festival, à commencer par le paysage sonore le samedi après-midi et le marché d’à côté, marché artisanal qui rassemble des producteurs locaux, le dimanche toute la journée.

-> Les paysages du Haut-Jura, un cadre exceptionnel pour l’organisation de concerts…

Imaginez… Un cadre naturel… Être à plus de 1000 mètres d’altitude au milieu de nulle part… Entouré par des forêts de sapins et d’épicéas, de grands champs verdoyants et, ici et là quelques fermes typiques du Haut-Jura… Et surtout des sites naturels avec une acoustique parfaite… Lieux rêvés pour beaucoup de musiciens… Un public attentif et respectueux… Bref c’est assez exceptionnel !

Organisés par l’Union Sportive de la Pesse et le Parc Naturel Régional du Haut-Jura, les paysages sonores ont acquis leur réputation au fil des années. De nombreux noms de la musique sont venus s’essayer à jouer dans la montagne et tous en sont repartis enchantés…

Paysage sonore La Canaille 1

Paysage sonore La Canaille 2

 

Paysage sonore La Canaille 3

-> Le concert en question

Cette année c’est le groupe parisien La Canaille qui est venu se confronter au défi du concert acoustique en pleine nature…

Nous montons donc à La Pesse, chaudement habillées par ce temps couvert. Cette année le concert se déroule dans l’ancienne carrière de Chaudezembre, site sonore d’exception. Pour y arriver, pas de voiture ni de vélo, nos petites jambes nous montent jusque-là haut. Au passage nous croisons un troupeau de bovins bien étonné de voir autant de monde débarquer dans leur havre de paix.

Paysage sonore La Canaille 7

 

Paysage sonore La Canaille 8

 

Paysage sonore La Canaille 9

 

Le public est au rendez-vous, petits, grands, fans de la Canaille, amateurs de randonnées ou simples curieux, il y a du monde !
On s’installe, aux première loges (oui nous sommes des groupies) et c’est parti pour plus d’une heure de bon son.

Exercice intéressant pour les musiciens qui ont plutôt l’habitude d’être sonorisés, mais au final tout le monde est ravi enchanté.

Même les quelques gouttes n’auront pas eu raison de l’enthousiasme et de la bonne humeur du groupe, ravi de s’essayer à un nouvel exercice.

La Canaille, menée par le san-claudien Marc Nammour, nous offre un set de leurs chansons revisitées et arrangées à la sauce acoustique. Chansons engagées et révoltées, récits de vie,… le groupe de rap hip-hop vient de sortir son troisième album et nous avons appris avec bonheur qu’un quatrième était en préparation pour décembre…

La Canaille

 

Expérience à renouveler donc !

 

-> Plus d’informations :

www.azimutfestival.com

Restauration et hébergement sur place

Renseignements :

Point Info La Pesse
Tél : 03 84 42 72 85

Zélie
A propos de l'auteur :

Zélie

# Ce qu’elle aime : la musique, les sorties culturelles (cinéma, théâtre, concerts, expositions,…), le ski, cuisiner, le Jura, le milieu associatif, découvrir de nouveaux endroits…

# Son hobby insolite : Se perdre dans les nouvelles villes qu’elle découvre et aller de rues en rues au détour de trouvailles insolites.

# Son meilleur souvenir dans les Montagnes du Jura : Les journées passées au bord des 4 lacs (Ilay, Narlay, Grand Maclu et Petit Maclu) et les balades en forêt.

# Son endroit préféré dans les Montagnes du Jura : Le lac de l’Abbaye



Voir les autres articles de cet auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.