Coupe du monde à Chaux Neuve

Vendredi 22 janvier, apéritif de filles chez ma copine Karine. 

Bulles, grignotages et papotages jusqu’à plus soif, plus faim, mais toujours des milliers de trucs à se dire. Évidemment 😉
En milieu de soirée, et après avoir passé en revue quelques chapitres des grands classiques et incontournables du genre « nos enfants, nos amoureux et nos derniers soldes », nous voici à la rubrique sport. Tiens, d’ailleurs ce week-end, c’est la Coupe du Monde de Combiné Nordique à Chaux-Neuve.

 

COMBINE NORDIQUE CHAUX NEUVE 9 affiche

 

Tu veux voir du vrai ski, des vrais muscles, des vrais champions ? Je t’emmène ! » Et toc.

Nous peaufinons les détails d’organisation, révisons un peu le sujet, constatons en passant que ces champions auraient l’âge d’être nos fils, repérons l’itinéraire, explorons nos dressings à la recherche de la tenue ad-hoc pour l’événement et hop : rendez-vous est pris pour dimanche matin 8h00.

-> Cap sur Chaux-Neuve !

Entre-temps, mon fils de 10 ans a décidé de venir lui aussi.
Ici, dans la vallée, ce 24 janvier fait mentir le calendrier et il flotte un air de presque printemps. Karine me répète environ 122 fois : « Tu crois vraiment qu’il y a de la neige ? T’es sûre que c’est pas annulé ? ». « Non ma Karine. Non seulement ce n’est pas annulé, mais en plus, c’est le 20ème anniversaire ! »

Au bout d’1h15 de route et quelques centaines de virages, enfin, le paysage passe au blanc !

« Bienvenue dans les Montagnes du Jura les filles ! » annonce avec fierté et enthousiasme mon petit bonhomme, grand ambassadeur de sa chère terre natale.
Cette fois, Karine commence à entrevoir l’idée qu’elle verra bel et bien une compétition de ski aujourd’hui !

Quelques virages encore et enfin, Chaux-Neuve !

COMBINE NORDIQUE CHAUX NEUVE 3 bas des pistes

 

Presque 11h00 déjà. Les sauts d’essais s’achèvent, la compétition va commencer. Chaux-Neuve est aux couleurs de l’événement et l’ambiance festive et sportive nous gagne.
Un TPE paresseux ralentit la file d’accès billetterie, mais les gens sont patients, fair-play, joyeux. Ça cause, ça s’interpelle, ça rigole et ça finit même par avancer. Les billets en poche, on traverse le village des sponsors et enfin, nous voici aux premières loges. Tout là-haut, les skieurs s’élancent et nous suivons leurs courses vertigineuses à la fois sur l’écran géant et sur le tremplin, à quelques mètres de nous. La clameur accompagne chaque saut.

On retient son souffle au passage des français Maxime Laheurte, François Braud, Laurent Muhlethaler, Tom Balland et Samuel Guy. Les drapeaux s’agitent, les cloches tintent bruyamment, ça crie, ça applaudit. Karine la première ! Emportée par l’ambiance, épatée par le spectacle.

 

COUPE DU MONDE COMBINE NORDIQUE 1

 

Petit François joue les connaisseurs et lui explique les systèmes de points gagnés au saut, qui permettent de programmer le départ de chacun sur la course de ski de fond de l’après-midi. Il lui raconte encore la véritable folie que déclenchait sur ce même tremplin le saut d’un certain Jason Lamy-Chapuis, aujourd’hui jeune retraité de la discipline et futur pilote de ligne.
Dans le ciel qui hésite encore entre gris et bleu de ce dimanche matin, les plus grands champions du circuit s’envolent.

 

COMBINE NORDIQUE CHAUX NEUVE 15 bas du tremplin

 

Le norvégien Jarl Magnus Riiber remporte le saut et partira donc avec une avance de 2 secondes sur son compatriote Haavard Klemetsen et de 4 secondes sur l’Allemand Eric Frenzel.
La zone au pied du tremplin se vide, les pisteurs s’activent pour préparer le circuit de la course de fond.

C’est l’heure du pique-nique. Pour le public seulement, car les champions, eux, s’échauffent déjà.
Reste à trouver la bonne place pour à la fois déballer notre casse-croûte et assister au spectacle. Car c’est un vrai spectacle ! D’ailleurs, Karine et Thierry n’en reviennent toujours pas. Les yeux rivés à l’écran géant qui retrace les grands moments de la compétition et du site, ils se demandent bien comment ils n’ont pas pensé plus tôt à venir voir en live ce super moment de sport.
En surplomb de la zone de départ et d’arrivée, au pied du tremplin, tablette de bois qui explique la configuration du site, fera une table idéale. Jambon, pain frais, Comté, galette comtoise et chocolats : on se régale autant qu’on fait des envieux. Un peu partout, les gens pique-niquent. Et toujours cette super ambiance !

 

COUPE DU MONDE COMBINE NORDIQUE 2

 

A côté de nous, Suzy et sa famille s’échauffent pour encourager Maxime, François et leurs copains tricolores : ils brandissent un drapeau XXL et une énorme cloche de Montbéliarde estampillée Obertino. « Une vraie d’ici ! » précise Suzy. On n’en doute pas une seconde et on se demande bien comment nos vaches survivent à un tel raffut ! Bon, d’accord, elles agitent rarement la tête avec autant de frénésie que ma voisine remue ici les bras.

 

COMBINE NORDIQUE CHAUX NEUVE 5 cloche

 

13h30, le départ de la course est donné : 5 tours de 2 km chacun sur le pourtour duquel se sont égrenés des centaines de spectateurs. Comme un long ruban dans la neige. Un ruban qui vibre et s’agite au passage des skieurs. Ou plutôt des fusées. Tout va très très vite. Les écarts se creusent. Encore cette double vision : écran géant et live ! Le ton du speaker monte en pression, le dénouement est proche. Cameramen et journalistes s’agitent.

 

COMBINE NORDIQUE CHAUX NEUVE 16 course skieurs

 

COMBINE NORDIQUE CHAUX NEUVE 17 zoom course skieurs

 

Moins de 22 minutes plus tard, l’Allemand Fabian Riessle remporte la course devant son compatriote Eric Frenzel et le Japonais Akito Watabe. Le premier français, François Braud est 15ème. Mais la fête est totale.

D’autant qu’une fois passée la cérémonie du podium, les champions d’ici, d’ailleurs, d’hier et d’aujourd’hui rejoignent les jeunes fondeurs des clubs locaux pour fermer la piste de cette 20ème Coupe du Monde. Une Masterclass de rêve ! Avec en tête bien sûr, l’idole ultime : Jason himself.

Applaudissements, embrassades, flashs, micros, les gamins qui skient avec les stars, les photos, les officiels, les élus, les sponsors…

 

COMBINE NORDIQUE CHAUX NEUVE 20 public

 

COMBINE NORDIQUE CHAUX NEUVE 21 jason lamy chappuis mgd

 

C’est ainsi que s’achève cette grande fête nordique.
On se croirait à la télé ! Et d’ailleurs, on y est.

Mon fils m’annonce tout de go qu’il veut ABSOLUMENT se mettre au combiné. Et accessoirement emménager à Chaux-Neuve (sic), pour pouvoir s’entraîner comme les pros (re-sic). C’est vrai que ça donne des fourmis dans les jambes une journée pareille !
Chausser les skis, juste pour le plaisir et en mode balade, faire quelques kilomètres dans ce décor : Karine commence à comprendre mes envies de ski de fond et me glisse à l’oreille que l’an prochain, promis, elle m’accompagnera. Pas sur les pistes, non… mais ici, à Chaux Neuve, pour la 21ème édition de la Coupe du Monde.

Chiche !

-> En savoir plus :

http://www.worldcup-chauxneuve.fr/ 

Anne
A propos de l'auteur :

Anne

Ce qu’elle aime:  les belles histoires ! Rencontrer des gens, les écouter, comprendre leurs métiers, leurs passions, leurs vies, leur pays. Elle est aussi une fan de pique-nique. Elle aime poser sa nappe à carreaux dans une « salle à manger » grandeur nature. Anne aime se promener dans les villes, les mains dans les poches et le nez au vent. Elle aime aussi déguster des produits et des plats à l’endroit où ils naissent : un vin dans sa parcelle, un fromage dans sa cave d’affinage, un chocolat raconté par le chocolatier…etc. Les jolis décors et les belles maisons (hôtels, restaurants et chambres d’hôtes)

Ce qu’elle n’aime pas: la foule, le bruit des mobylettes, les appareils électroménagers…Les gens ronchons et blasés, qui ne s’émeuvent ni ne s’émerveillent de rien.

Son hobby insolite:  ne pas en avoir… sinon cultiver la gourmandise au point que les vignobles et spécialités culinaires guident souvent ses choix de voyages ou d’escapades. Et puis aller aux champignons sans pouvoir s’arrêter d’en cueillir. Ne le dites pas au garde-chasse !

Son meilleur souvenir dans les Montagnes du Jura: Une joyeuse semaine de vacances d’été avec sa tribu dans une ferme des Bouchoux. Un pique-nique nocturne et sous les étoiles avec un géologue qui lui a conté l’origine du massif entre deux gorgées d’un excellent Poulsard à température idéale.

Son  endroit préféré dans les Montagnes du Jura Voilà une question difficile. Un lieu est attaché à un souvenir, à une rencontre, à un événement. Et donc elle n’a pas un endroit préféré, mais une centaine ! Mais si elle ne devait en citer qu’un, ce serait peut-être les paysages si joliment vallonnés du côté des Molunes et de Bellecombes.



Voir les autres articles de cet auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.