TOP 5 des paysages les plus fantasques des montagnes du Jura. Vous allez être surpris !

Ne vous fiez pas aux apparences… sous ses faux-airs de montagnes paisibles aux formes girondes se cache un caractère impétueux et imprévisible : roches escarpées, tumultes aquatiques, paysages de reculées vertigineuses… Décidément les Montagnes du Jura réservent bien des surprises . On vous en a sélectionné quelques-unes.

 

#1 La toundra jurassienne >> les tourbières de Frasne

Les Tourbières de Frasne - © CRT Franche Comté

Pas besoin de parcourir des milliers de kilomètres pour être dépaysé. La toundra est à nos portes, du moins dans sa version jurassienne. Bienvenue aux tourbières de Frasne, un écosystème rare dont les paysages rappellent étrangement ceux de la toundra. Bien entendu ce ne sont pas les vastes étendues de Sibérie ou de l’Alaska peuplées de rennes et d’ours blancs. Pour autant ces paysages donnent un merveilleux goût d’aventure. On y pénètre à pied en cheminant sur une passerelle en bois qui affleure une végétation fragile composée de mousses, bruyère, myrtilles et même de petites plantes carnivores (la Drosera)

  • Infos pratiques:
    Grand circuit de 9km – 3h30
    Grand circuit de 6,5km – 2h30
    Boucle du ponton: 5,5km
    Pus d’infos (accès, parkings…) ICI

#2 Des rochers grignotés par l’eau >> les marmites des Géants

Marmites des Géants - © CRT Franche Comté

Derrière cette fantaisie géologique (visible au niveau du pont qui traverse le village de Pont de Poitte), il y  a l’œuvre d’une rivière dont les remous et bouillonnements combinés au frottement des galets ont donné naissance à ces bassines de pierre. Propices à l’imagination, ces curieuses cavités en pierre sont surnommées marmites des Géants. Et vous, à quoi ça vous fait penser ? Nous on imaginerait bien des traces de pas laissés par un géant dévalant la rivière.

#3 Un rocher plissé comme un drap >> le Chapeau de Gendarme

Chapeau de Gendarme dans le Jura - © CRT Franche Comté

Et si on prenait un cours de géographie grandeur nature ? Devant vos yeux ébahis s’élève une roche calcaire composée de différentes strates, comme un millefeuille de pierre. Ces différents couches remontent au Jurassique, au Crétacé et au Tertiaire,  vous savez ces périodes géologiques très très lointaines (et contemporaines des dinosaures, c’est dire !) qu’on a tous étudiées à l’école et qu’on a tous oubliées. Il y a environ 20 millions d’années ce sandwich minéral se voit quelque peu bousculé par la naissance des Alpes. Sous l’effet de la pression, ces strates du Jura malléables vont se plisser pour former un … anticlinal, pour reprendre le terme géologique ad hoc. Plutôt surprenant, non ?

  • plus d’infos sur le site de l’office de tourisme de Saint-Claude

#4 Un cirque rocheux grandiose >> la reculée de Baume-les-Messieurs

Reculée de Baume-les-Messieurs - ©CRT Franche-Comté / Michel Joly

Voilà le phénomène géologique sans doute le plus spectaculaire et le plus connu de nos chères Montagnes du Jura. Fruit d’une patiente et complexe conjugaison de l’eau et du calcaire, on  retrouve les reculées dans différents coins du Jura mais la plus vertigineuse reste celle de Baume-les-Messieurs. Imaginez un arc de cercle formé d’immenses parois rocheuses et, planté au milieu, un petit village pittoresque et son abbaye. Pour ne rien gâcher, Dame Nature a judicieusement prévu au fond de la reculée, une cascade et une grotte. Un vrai parc d’attraction tour à tour minéral, souterrain, aquatique et 100% naturel !

#5 Quand l’eau nous sort son grand jeu : les pertes de l’Ain

Pertes de l'Ain - © CRT Franche-Comté / Michel Joly

Ici, l’eau nous fait son show et livre un répertoire aux multiples variations. Tout débute par le tumulte des eaux vives de l’Ain qui s’enfoncent dans des gorges étroites et profondes. Pour profiter au plus près de ce spectacle, empruntez le sentier qui suit le cours souterrain de l’Ain. Il longe la rivière, l’enjambe par un petit pont, la surplombe grâce à des terrasse en caillebotis puis se faufile dans la forêt au gré des facéties de l’eau et de la roche. Après ce début plein de bouillons et autres remous, le paysage s’ouvre sur une cascade de 17m qui termine sa course en beauté dans un bassin paisible peuplé de truites.

Julie
A propos de l'auteur :

# Ce que vous aimez : bousculer le quotidien en faisant de nouvelles rencontres, en découvrant de nouveaux pays, de nouveaux paysages et de nouvelles manières de penser.
Me projeter dans un prochain voyage, le préparer, le rêver voire le fantasmer et enfin le vivre.

# Ce que vous n’aimez pas : ne pas avoir de voyage (petit ou grand) prévu dans les semaines ou mois à venir.

 

# Votre hobby insolite pas de hobby insolite en particulier mais le besoin de cultiver autant que possible ce goût du voyage et de l’aventure.

 

# Votre meilleur souvenir dans les Montagnes du Jura : une sortie ski de fond au grand air et en meilleure compagnie dans le Haut-Doubs

# Votre endroit préféré dans les Montagnes du Jura : La Haut-Doubs et plus précisément Malbuisson car cet endroit est rattaché à de nombreux souvenirs d’enfance ou plus récents



Voir les autres articles de cet auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.