Les vendanges dans le Jura

Si les week-ends sont généralement synonymes de repos, de farniente et de grasses matinées, le mois de septembre y fait exception pour les vendangeurs. Après un réveil peu évident à 6h30, direction le domaine viticole de Michel Nachon dans le petit village de la Lième, à côté de la ville de Lons-le-Saunier.

 vendanges-jura

A la vigne, nous retrouvons l’équipe aguerrie des vendangeurs, qui se retrouve chaque année pour partager labeur et bonne humeur. Amis ou famille du vigneron, tous se connaissent et la convivialité est au rendez-vous.

-> Vendanges pluvieuses

C’est sous une pluie battante que l’on attaque la première journée de récolte. Parés de nos plus beaux atours, bottes de pluie et imperméables, chacun est muni d’un seau et d’un sécateur et nous coupons les grappes méthodiquement. En équipe de deux, on avance de ligne en ligne, chacun à son rythme. Après quelques heures de récolte acharnée sous un temps où il pleut à boire debout, c’est trempés (ou gaugés comme disent les jurassiens) que nous versons notre dernier seau de raisin dans la bouille (hotte de vendange). Au soulagement général, la journée s’achève à midi !

vendanges-jura *Impossible de sortir l’appareil photo dans ces conditions, photos prises le deuxième week-end des vendanges, sous le soleil!

-> Des spécialités jurassiennes

Nous nous rendons ensuite à Crançot pour le repas. L’ambiance est à la rigolade, on boit pour se réchauffer et on mange pour éponger. Entre plat et dessert, l’incontournable plateau de fromages du Jura: Morbier, Comté et Bleu de Gex… Un régal! On nous initie à quelques pratiques locales : on goûte ainsi au Gaulois (mélange de Macvin et de Crémant du Jura), et au Chabrot (soupe mélangée au vin rouge). Étonnant mais délicieux !

vendanges-jura

-> Les étapes de la fabrication du vin

Après le repas, Michel, le vigneron, nous fait visiter son atelier et nous explique les différentes étapes de fabrication du vin. Il nous montre le fonctionnement du pressoir, où le raisin récolté est pressé, pour en extraire le jus. Ce jus passe ensuite directement dans les cuves, où il débute sa fermentation. Par la suite, le liquide fermenté est placé dans des fûts, où il va mûrir pendant environ 3 ans. Plusieurs vins sont produits : du chardonnay, du Savagnin, du Macvin et du crémant du Jura. Nous avons pu en goûter certains et même si je n’y connait pas grand-chose, je peux au moins dire qu’il sont très bons !

vendanges-jura

-> Vendanges heureuses

Nous retrouvons les vignes une semaine plus tard, cette fois ci sous un soleil radieux. L’ambiance est plus festive. Pause casse-croûte, musique des années 80’, chants, repas et sieste sont au programme de la journée.

La récolte est bonne cette année, on attend maintenant avec impatience de goûter le fruit de notre labeur en 2019 ! Et on se donne rendez-vous dans 1 an pour la prochaine saison des vendanges.

vendanges-jura

 

-> Informations pratiques

Domaine viticole de Michel Nachon

Elise
A propos de l'auteur :

Elise

Ce qu’elle aime: La pratique d’activités sportives, notamment la course à pieds et le cyclisme. Mais aussi les voyages, la lecture, les séries et les desserts.

Ce qu’elle n’aime pas: Les week-ends à ne rien faire !

Son hobby insolite:  Manger la pâte à gâteau crue…

Son meilleur souvenir dans les Montagnes du Jura: A 7 ans, quand j’ai décroché ma première étoile au ski à la Station des Rousses.

Son  endroit préféré dans les Montagnes du Jura: Les plages sauvages du Lac de Vouglans, méconnues des touristes où on peut se baigner en toute tranquillité !



Voir les autres articles de cet auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA *