Biathlon à La Serra

Retour en image sur une matinée biathlon à La Serra avec Férréol Cannard, médaillé de bronze en biathlon au Jeux Olympiques de Turin…

-> La Serra en quelques mots

Le massif de la Serra est situé à Lamoura, et faisant partie de la Station des Rousses. C’est un domaine skiable accessible à tous les niveaux et toute la famille.

Altitude : de 1180 à 1452 m

Ski alpin : Le domaine skiable de la Serra possède une dizaine de pistes de ski alpin (dont une nouvelle piste noire)

Ski de fond : 7 pistes de ski de fond

Raquettes : De nombreuses pistes au départ de la Serra

Pistes de luges au pied du massif de la Serra

-> Une matinée biathlon à la Serra

Cela fait plusieurs années que mon mari et moi avions envie d’essayer le biathlon pour connaître la difficulté qu’ont tous ces biathlètes en compétition.

Voilà chose faite car nous sommes allés tester cela avec des amis ce dimanche matin.

La neige a déjà bien fondu sur les hauteurs du Jura avec ce printemps précoce. Sauf à 2 endroits ; Le Risoux et le massif du Massacre qui sont toujours les premiers enneigés et les derniers à nous permettre de prolonger un peu l’hiver.

C’est donc au pied du Massacre que nous avions rendez-vous à 10h avec un ancien athlète médaillé olympique pour nous initier. ….excusez du peu… !

Ferréol Cannard...enfant du pays, revenu des JO de Turin en 2006 avec une médaille de bronze au relais 4×7,5. « Retraité » de la compétition depuis 2009. A présent, il consacre son temps entre le monitorat et la douane.

Biathlon à la Serra Férréol

 

C’est donc avec un expert que nous avons tâté de la carabine !

La forêt du « massacre »….drôle de nom me direz-vous… cela nous rappelle de terribles affrontements qui ont eu lieu au XVIè siècle où 600 personnes ont trouvé la mort… Mais je vous laisse fouiller dans vos livres d’histoire car ce n’est pas mon sujet aujourd’hui !

Pour nous, skieurs de fond, nous disons à présent que cette forêt porte bien son nom car nous y trouvons de bien belles pentes qui…nous massacrent !! Il faut dire que c’est aussi un site de ski de descente et il n’est pas rare de voir des fondeurs utiliser les tire-fesses avec leur skis de fond….

Moins fatiguant mais je dois l’avouer, pas très stable de se faire tirer sur des skis étroits !

biathlon à la Serra télésiège

 

Pour cette initiation, bien entendu, le matériel reste basique et les carabines sont beaucoup plus légères que celles utilisées par les biathlètes. Celles-ci doivent peser un minimum de 3,5kg alors que les nôtres en faisaient à peine 2. Nous n’allons pas nous plaindre !!

De même que les plombs……..on oublie ! On risquerait (peut être) des accidents… ! Ici, nous avons utilisé des carabines à laser. Les petits boîtiers avaient une lumière verte qui s’allumait pour nous informer d’un bon tir.

Biathlon à la Serra boitier de visée

 

Ils étaient posés à 10M du pas de tir.

Nous avons commencé progressivement tout d’abord, couchés, sans les skis et avec un support en bois pour la visée. Jusque là, pas de soucis. Nous arrivions à tirer comme il fallait.

Ensuite, sans cet accessoire; cela n’a pas changé grand chose finalement puisque nous avions nos bras comme support.

Biathlon à la Serra Bruno vue de dos

 

Ensuite, essai debout. Là, autre paire de manche ! Mais comme le cardio était au repos, nous y sommes arrivé……plus ou moins !

L’important était d’avoir la bonne position à savoir jambes écartées, perpendiculaires à l’axe de visée ; le coude posé sur la hanche pour bien maintenir la carabine et…..ne pas bouger !  Finalement….10M…. c’est loin !

Biathlon à la Serra Françoise au tir couché

 

Après Ferréol, nous a montré la position à prendre avec les skis et re-belotte, essais couché et debout. Toujours au repos, sans avoir skié.

Nous avons eu droit aussi au « réducteur ». Petite plaque qu’il a attaché devant la cible et qui en réduisait les trous. Cela correspondait du coup à un tir effectué à 50M. Distance réelle lors des compétitions. Là, ça change encore tout ! Nous ne nous y sommes pas attardés ! Un peu difficile !!

Par la suite, nous avons tenté de vivre la situation de ces athlètes qui arrivent tout essoufflé pour tirer sur les cibles. Nous avons donc fait quelques allez-retour sans nous ménager. Et là, pour ma part en tous cas, ce fut le désastre ! Très peu de tirs réussis ! Pour mes amis ce fut aussi assez mitigé ! Au moins à présent, lorsqu’on regardera à nouveau une épreuve de biathlon à la télévision, nous saurons exactement de quoi on parle !!

De plus, la qualité de la neige est pour beaucoup aussi sur le physique. Ce matin-là, la neige fondait très rapidement et les conditions de glisse déplorables. Nous nous enfoncions dans la neige en ayant toutes les peines du monde à avancer !

Nous sommes en tous cas repartis tous ravis d’avoir testé cette discipline. Et de plus, avec Ferréol, un moniteur de choix !!

Biathlon à la Serra tir debout

Si vous voulez à votre tour essayer, rien de plus simple, il suffit de vous adresser à l’ESF du coin et vous aurez tous les renseignements dont vous avez besoin.

Voici le lien de l’endroit où nous étions : http://www.esf-lamoura.fr/

Par la suite pour profiter à fond du soleil, nous sommes allez déjeuner dans un petit resto à peine plus loin, à la combe du lac. Lieu bien connu par des milliers de skieurs de fond car c’est de là que chaque année part la transjurassienne, course mythique de 76kms. Elle a lieu aux alentours du 10/15 février et je peux assurer pour l’avoir faite 3 fois qu’au départ, il fait vraiment très froid ! Mais de cette course, je vous en parlerai une autre fois !

Pour en revenir à ce petit restaurant, le voici…

Biathlon à la Serra restaurant l'Anversis

 

Lui aussi situé au pied d’un départ de ski de descente. Au sommet, il y a aussi moyen de rejoindre les pistes de ski de fond ; donc, nous avons aperçu quelques personnes qui prenaient le tire-fesse en fond pour éviter la montée (par un autre côté) quelque peu pentue ! C’était pour la plus part du

temps des personnes disons….d’âge mûr qui le prenaient !

« L’Anversis » bien coté par différents guides ;

Et je dois reconnaître qu’il mérite cette reconnaissance. Pourtant, il y a quelques années, ce n’était qu’un snack où nous pouvions trouver « une saucisse – frites » ! A présent, cela n’existe plus sur la carte !! C’est devenu un petit restaurant de « gastronomie Franc-comtoise » Tous des produits régionaux accommodés et présentés avec goût. Mes amis et moi, nous vous le recommandons.

Même si de manière ironique nous trouvons ce panneau à l’entrée…..

Biathlon à la Serra l'Anversis

De toute façon, il y aura toujours des insatisfaits…..

Que dire face à ceci ? Peut être que le patron est un « pince sans rire » et que cela reste quand même un petit restaurant d’altitude ! Mais je vous met au défi de trouver quelque chose de semblable dans ce genre d’endroit…

voici le lien de leur site ; http://www.lanversis.com/

Et surtout…..n’oubliez pas votre crème solaire…….. !!

A présent, si vous avez l’eau à la bouche pour ce genre de matinée, il vous faudra attendre l’année prochaine pour le ski sauf si vous venez avant la fin du mois ! Mais pour ce qui est de la dégustation………. l’été, le Jura est superbe aussi !

-> Se rendre à La Serra


Agrandir le plan

Françoise
A propos de l'auteur :

Françoise

Elle aime : les sports d’endurance, le triathlon l’été et le ski de fond en hiver. Françoise aime aussi se balader au milieu des forêts.

Elle n’aime pas : les villes et la foule, passer des heures à table lors des fêtes.

Son hobby insolite : la poterie, elle aime faire des monstres ou autres animaux « rigolos » !

Son endroit préféré dans les Montagnes du Jura : Baume les Messieurs.



Voir les autres articles de cet auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.