A la découverte des Montagnes du Jura (suite)

Suite de la traversée du massif du Nord au Sud à la découverte de l’identité des Montagnes du Jura. Deuxième étape : le Jura

-> Vision du paradis terrestre

Nous nous réveillons dans le Jura, précisément à Arbois dans une maison vigneronne transformée en maison d’hôte. Originaire de Strasbourg, la propriétaire a choisi de s’installer ici. « Nous sommes tombés amoureux du Jura son vignoble, sa montagne et ses lacs. Les gens sont charmants et l’on y mange merveilleusement bien. »

Il semblerait que les moines aient eux aussi apprécié la région en leur temps en choisissant Baume-les-Messieurs. Monastère ayant ses origines au VIe siècle, il a accueilli jusqu’à quarante moines, tous issus de la grande noblesse.

« Les gens qui nous visitent disent que Baume est une bouffée d’oxygène, témoigne Anne-Marie Cardinale, guide conférencière. Si les moines se sont installés ici ce n’est pas pour rien ».

Nous sommes en effet subjugués par la beauté du voile de la cascade et de ses grottes. Nous parcourons ensuite la route des lacs (lac du Val, d’Ilay, de Narlay), passons par les cascades du Hérisson, pour finir par le panorama du Pic de l’Aigle. L’eau est omniprésente.

Le Jura

-> Un massif habité

La montagne n’est pas loin, accessible en quelques minutes. Nous arrivons dans le pays de Grandvaux. L’un des atouts des Montagnes du Jura est que la population y est bien présente. L’exode rural n’a pas eu raison d’elle, grâce notamment à l’exploitation forestière et aux industries de précisions. Elle vit en harmonie avec son environnement malgré la rudesse de l’hiver.

« Les Jurassiennes ne s’ouvrent pas au premier venu, témoigne Emilie, une enfant du pays. Mais cette froideur apparente disparaît après un moment de partage autour d’une table. Les relations deviennent alors indéfectibles ».

La suite de notre voyage nous conduit à Morez, la vallée de la Bienne puis les Rousses. Nous sommes dans la station de ski dite des quatre villages composé des Rousses, Bois d’Amont, Lamoura, Prémanon. C’est avec ses 220 Km de pistes, le paradis du ski de fond. L’équipe de France vient s’entraîner au centre national de skis nordiques de Prémanon.

Les Rousses

-> La culture de la solidarité

Notre prochaine étape est le Fort des Rousses. Ancienne caserne de chasseurs alpins, elle accueille depuis 1997 une cave d’affinage de Comté gérée par Juraflore. Conçue pour 25 000 soldats en 1910, désormais ce sont 75 000 meules qui y reposent. Ici on frotte, sale et retourne le produit de 170 fruitières. « La fruitière est le lieu où l’on fait fructifier le travail commun des fermiers », nous explique le guide.

Nous retrouvons cette même thématique de la solidarité dans le musée de la maison du parc de Lajoux. Lieu pédagogique et ludique pour les adultes et les enfants, il donne des clefs de compréhension du territoire. Une scénographie évoque la Fraternelle, un mouvement ouvrier de coopération qui s’est développé dans le milieu ouvrier de Saint Claude.

Découverte du Jura

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine dans l’Ain, dernière étape de notre périple.

 

Daniel
A propos de l'auteur :

Daniel

Ce qu’il aime: Une percée de lumière dans le brouillard

Ce qu’il n’aime pas: Manquer de pellicule photo

Son hobby insolite: Planter des graines pour les voir éclore

Son meilleur souvenir dans les Montagnes du Jura: La descente en Canyoning du torrent du Gros Dard à Saint Claude

Son endroit préféré dans les Montagnes du jura: Les pertes de la Valserine



Voir les autres articles de cet auteur

2 commentaires sur “A la découverte des Montagnes du Jura (suite)

  • Daniel,
    Votre periple me laisse rêveuse et me donne vraiment envie de partir en vacances, je vais essayer de programmer un itineraire sur 3 jours pour ce long week-end qui arrive.
    merci de vos idées,

    Adeline

  • Bonjour Adeline,
    Merci pour votre commentaire et votre enthousiasme. Je suis flatté de voir que mon blog vous inspire. J’espère que votre périple s’est bien passé et que vous avez pu profiter pleinement de cette généreuse nature qui caractérise les Montagnes du Jura.

    A très bientôt,

    Bien à vous,

    Daniel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA *